Groupe de performance dansée

Walkwoman - une manifestation indisciplinée, l’occupation d’un territoire le temps d’une chanson !

 

WALKWOMAN est né d’un désir de rapprocher la danse des gens, en dehors des théâtres. De proposer un espace éphémère où des inconnus peuvent danser ensemble et devenir acteurs d'un geste artistique dans la ville. 

 

Les passants qui s’arrêtent pour regarder sont invités à une rencontre insolite. WALKWOMAN leur propose d’écouter la musique secrète dans leurs casques de musique. Un instant de proximité est créé. S'il le souhaite, le public joint le mouvement et commence à danser, tout en s'appropriant la performance ou encore, en la transformant. 

 

L’énergie des corps invite les spectateurs à participer à ce moment inattendu. Sans bruit, les WALKWOMAN se glissent dans le paysage urbain et l’agitent joyeusement.

Seul le bruit sourd des pas au sol et la respiration qui s’accélère traduisent la cadence de la musique. A la fin, la musique est révélée à l'ensemble des spectateurs.

 

En investissant l’espace urbain, la performance inverse les rapports conventionnels qui caractérisent le spectateur et le spectacle. L’art s’invite dans l’espace de son public, le cherche, tente la rencontre et le partage. 

 

Le téléphone portable ou le mp3 qui d’habitude nous enferment dans une bulle opèrent ici comme un moyen de créer du lien et de susciter la curiosité des passants. 

 

Tout en étant la même pour chaque WALKWOMAN, la chorégraphie se met au service de l’expression de la singularité de chacune. Dire que la danse est pour tout le monde. A partir de là, la rencontre avec le public peut se faire.

 

La danse des WALKWOMAN se déploie dans la ville et ses recoins : espaces vastes ou étroits, gares, quais, escaliers et jardins. Nous voulons imaginer une ville où, hommes et femmes de tous âges puissent danser ensemble.